Home Connexion Déconnexion

Barcelone

Mars 2016

Jour 1

Le Barri Gòtic et la Rambla

Après quelques heures de route, nous arrivons enfin à Barcelone ! On laisse la voiture au parking que nous avons réservé pour le week-end, on récupère les clés de notre AirBnb et on file découvrir la ville !

Pour commencer, on arpente les étoites ruelles du barri Gòtic. Sur notre ballade, de nombreux vestiges de l'époque romaine : le palais de la plaça del Rei, des colonnes vestiges d'un temple romain, la plaça del Reial.

Un peu plus loin, on débouche sur l'avenue de la Rambla, noire de monde. Ni une ni deux, on replonge vers la vieille ville.

A nouveau, les beaux batiments se succèdent : l'Eglésia de Santa Maria del Pi, la plaça de Sant Felip Nerri et son église, la Cathédrale, et même une nécropole romaine.

El Raval

De l'autre côte de la Rambla, nous voici dans le quartier d'El Raval. On passe devant le MACBA et son design moderne qui contraste avec le reste de notre promenade. On visite la marché de la Boqueria où l'on ne résiste pas à s'acheter quelques gourmandises à grignotter même si ce n'est pas du tout l'heure. Enfin, on croise le palais Güell et l'Eglésia de Sant Pau del Camp.

El Raval n'est pas désagréable mais a beaucoup moins de charme que son voisin le quartier gothique. On fini donc la soirée sur la superbe plaça del Reial à siroter un succulent mojito à la framboise sur la terasse de l'Ocana.

Jour 2

L'Eixample

Le temps est couvert. La météo annonce une petite bruine en fin de matinée. Dommage, c'est pas l'idée que l'on se faisait du climat de Barcelone. Mais cela ne nous empêchera pas de sortir, aujourd'hui nous allons à la rencontre des délires architecturaux de la ville !

Nous commencons donc par remonter le passeig de Gracia, belle avenue bordée de batiments délirants tels que la casa Lleó Morera, la casa Amatller, la casa Batlló ou la célèbre Pedrera.

Quelques centaines de mètres plus loin, nous arrivons sur le parvis de la Sagrada Familia. Église aux dimensions folles : 95m de long, 60m de large, 170m de haut... Composée de 17 tours, elle peut contenir jusqu'à 13000 personnes ! En construction depuis 1886, ses travaux sont toujours pas finis et ne devraient arriver à terme qu'en... 2026 ! Nous étions avide de rentrer voir à quoi ressemble l'intérieur d'un tel batiment, mais il y a 3h d'attente pour y accéder :(

Tant pis, nous reviendrons dans 10 ans pour la voir achevée !

Gracia

Sous une petite pluie nous rejoignons le quartier du Gracia. D'étroites ruelles qui débouchent sur des petites places, le Gracia sait séduire avec ses allures de village. Durant quelques instants, nous en oublirons presque être en ville.

Nous nous réfugions dans un bar à tapas, fuir la météo capricieuse. On commande des plats à partager, au hazard, sans avoir la moindre idée du contenu ni même de la quantité que nous avons demandé. La plupart sont très bons et copieux, c'est donc le ventre bien rempli que nous reprennons notre marche une bonne heure plus tard.

Le ciel ne veut décidément pas se découvrir. La petite bruine prend des allures d'averse, pas très agréable pour jouer les touristes... Mais cela ne semble pas arreter les barcelonais. Sur une des petites places, beaucoup de gens sont rassemblés pour manger et écouter un concert, vétus d'un imperméable, ils semblent ne pas se soucier de l'humidité ambiante.

Le Parc Güell

Enfin, nous atteignons les hauteurs du Parc Güell. Projet avorté d'un quartier résidentiel pour riches barcelonais, il en reste un parc surprenant et coloré, qui surplombe la ville. Nous prennons nos billets pour la partie payante (la plus aboutie) et profitons de l'heure d'attente pour découvrir le reste du parc.

Dès les premiers pas, nous sommes rapidement attirés par le son d'un violon. Sous des arches, le groupe Passaport revisite des chansons pop à coup de violon. Parfait pour nous accompagner dans un tel cadre, le rendu est assez surnaturel et plannant. Sur les hauteurs du parc, on apercoit au loin la mer. En cette fin d'après-midi le ciel commence enfin à se dégager.

Nous finissons notre visite par la zone "monumentale" (payante) du parc. Les formes y sont étranges, et les couleurs innatendues. Difficile de croire que nous sommes à quelques avenues du barri Gòtic visité hier soir.

On rentre à l'appartement extenués par cette longue promenade. Le restaurant vietnamien d'à coté nous fait de l'oeil. Il sert des mojitos au lichee... Il semblerait que l'on ait trouvé un thème à ce week-end !

Jour 3

Montjuïc

Première chose au réveil : vérifier la météo. La journée s'annonce encore pluvieuse, nous sommes décus.

On décide quand même de s'aventurer dehors. Impérméable, capuche, parapluie, et nous voilà fin prêt à grimper la colline de Montjuic !

Nous débutons notre ascension au pied du Musée national d'Art de Catalogne, magnifique palais d'ocre, puis nous remontons par les jardins de Laribal. Plus on s'élève et plus on peut profiter de la vue sur la ville. Au sommet sommet, nous découvrons le Chateau de Montjuic. La colline débouche alors sur un joli panorama au dessus de la mer !

La météo semble décidée à faire mentir les prévisions. Rapidement la pluie disparait et les nuages laissent place à un grand ciel bleu !

On redescent quelques mètres, jusqu'aux jardins del Mirador, terasse sur le port. D'ailleurs, juste un peu plus bas, le restaurant Miramar nous fait de l'oeil. On s'installe en terasse pour profiter de la vue tout en dégustant une paella !

Ensuite, direction... le téléphérique !

La Barceloneta

Dans notre petite cabine rouge, nous quittons la verdure de Montjuic pour rejoindre la plage.

Nous commencons par une petite balade dans les ruelles du quartier de la Barceloneta, mais le front de mer nous fait de l'oeil et on ne résiste pas à rejoindre la plage. Une petite glace pour reprendre des forces, et nous voici sur le sable !

La plage de sable fin s'étend sur des kilomètres, c'est très sympa pour s'y balader. On remonte le long de la Méditerrannée, du Port Vell jusqu'au Port Olimpic. Les batiments modernes et designs brillent sous le soleil. Encore une nouvelle facette de cette surprennante ville.

La Ribera

Nous rejoignons alors la vieille ville et le quartier de la Ribera. Tout d'abord, le vaste parc de la Ciutadella et sa célèbre cascade. Puis les ruelles d'El Born jusqu'au somptueux palais de la Musique catalane en passant par le marché de Santa Caterina.

Jamais 2 sans 3, nous finissons chez Mamaine pour sa longue carte de mojito. Ils se vantent de faire les meilleurs mojitos de la ville depuis 1986... Et bien ce sera les plus mauvais que nous aurons bu ! Nous en avons testé 3 différents, et aucun des 3 n'était vraiment bon : un gout de sirop mal dosé. Tant pis, on ne peut pas gagner à tous les coups, et cela ne gache en rien cette belle journée !

Jour 4

Qu'est ce que ca passe vite un week-end, c'est déjà le dernier jour :(

Pour terminer tranquillement, nous commencons par nous poser avec un café devant la jolie fontaine du le parc de la Ciutadella.

Nous arpentons ensuite une dernière fois les ruelles d'El Born jusqu'au barri Gòtic.

Puis, on s'installe en terasse sur la plaça del Reial, là où nous avions passé notre première soirée.

Et trop rapidement vient le temps de monter dans la voiture et rentrer chez nous...

Mais ce n'est qu'un aurevoir, nous reviendrons Barcelone (et cette fois, tu n'auras pas interet de nous faire des blagues avec la pluie) !